De la 6ème à la 3ème, un collège à taille humaine

Intervention de l'association Eric Lamour au collège le 13 février

Conférence débat avec Mme Latifa Ibn Ziaten

 

 

 

Violences. Tout faire pour les éradiquer

 

L'association « Rico Lamour » mène une lutte dans le but de combattre la violence sous toutes ses formes. Une association qui a été créée suite au meurtre de Rico, à la sortie d'une discothèque de Portsall, le 12 juin 2010. Dans le cadre de cette lutte, cette association locale recevait, hier matin, Latifa Ibn Ziaten, mère du parachutiste Imad, tué à Toulouse le 11 mars 2012 par Mohamed Merah. Malgré la douleur, cette mère a créé, il y a quelques mois, une association « Imad », du prénom de son fils, ceci pour qu'il n'y ait plus de tels actes. Sur une invitation de Gilles Lamour, le papa de Rico, elle est venue à la rencontre des élèves du collège Saint-Charles.

 

 


Être en permanence à l'écoute de l'autre
Très attentifs à son témoignage, les collégiens de l'établissement ont posé de nombreuses questions à Mme Latifa Ibn Ziaten, notamment sur la force, le courage et la dignité dont elle fait preuve depuis l'assassinat de son fils. Elle a rappelé l'importance que revêtent à ses yeux l'éducation, le respect de l'autre, celui de l'enseignant, ainsi que, d'une manière générale, les valeurs de la République. « Il ne faut pas répondre à la haine par la haine, a-t-elle notamment déclaré, mais être en permanence à l'écoute de l'autre ». Latifa Ibn Ziaten a ensuite été reçue à la mairie, dans la soirée.

 

Association Rico Lamour

Nos actualités

Informations Vie scolaire:

( mis à jour le 15/10/2020)
 Si le document sur lequel vous cliquez ne s'ouvrait pas, vérifiez dans vos téléchargements! site est mis à jour fréquemment, il est utile de s'y référer de m [ ... ]

Lire la suite...
AS Badminton

Equipe de Badminton 20/01

Lire la suite...
Spectacle de Noël de l'AS Artistique

Mercredi 4 décembre 2019, les élèves de l'AS Artistique, accompagnés par Mme Méloni, ont proposé un spectacle de Noël aux résidents de l'EPHAD Jacques Brel de Guipavas.    

Lire la suite...