De la 6ème à la 3ème, un collège à taille humaine

Grande Guerre. Un projet culturel pour en parler

Grande Guerre. Un projet culturel pour en parler (Le Télégramme, 02/02/18)
 
 

Dans le cadre du 100e anniversaire de la fin de la Grande Guerre, l'Association guipavasienne pour l'identité et le patrimoine (Agip) et la Ville organisent une action qui fera partie de la programmation culturelle de l'Alizé à la rentrée.

 

Mardi, à l'issue de la réunion de préparation, Michel Boucher, de l'Association guipavasienne pour l'identité et le patrimoine (Agip), a dévoilé les contours d'une action commune entre l'association et la Ville. Ce projet est organisé dans le cadre du 100e anniversaire de la fin de la Grande Guerre.

Quel est ce projet culturel ?
« L'idée est de faire connaître la guerre 14-18 et ce qui s'y est passé. Nous avons pris contact avec la troupe de théâtre Ar Vro Bagan, dirigée par Goulc'han Kervella, afin de présenter la pièce " Paroles de Poilus " à l'Alizé le vendredi 12 octobre. D'une durée d'une heure vingt environ, elle se jouera en cinq actes et sera adaptée par l'Agip à Guipavas en incluant des lettres de Poilus locaux. Sur un grand écran seront projetées des photos d'époque de combattants guipavasiens. Il y aura des effets de lumière, de fumée... L'entrée sera gratuite. Gérard Prigent, d'Horizons photo, prendra des clichés ».

Y a-t-il d'autres actions prévues en parallèle ?
 
« Nous avons voulu associer les élèves de troisième des collèges de la commune avec, au programme, une séance à 14 h à laquelle participeront huit classes, soit plus de 200 élèves. Une vingtaine d'entre eux vont même faire partie de la pièce en tant que figurants. Nous allons également intégrer l'intergénérationnel en faisant venir des résidents des deux Ehpad, Brel et Brassens, pour la séance de 14 h. Par ailleurs, l'association souhaite effectuer un recensement de toutes les personnes enfants de Poilus habitant Guipavas. Elles seront invitées à participer à cette même séance de 14 h. À l'issue, nous aimerions qu'un échange s'installe entre les acteurs, les élèves et les personnes âgées. Pour préparer cette journée, il y a un long travail avec des ateliers à mettre en place. En mars, nous réunirons le metteur en scène et les enseignants des établissements pour intégrer les élèves à la pièce ».

Que savez-vous sur les Poilus guipavasiens ?
« On parle peu des prisonniers de la Grande Guerre. On sait qu'une soixantaine de Guipavasiens étaient en captivité en Allemagne dans des camps. Nous comptons réaliser un ouvrage avec l'ensemble des données dont nous disposons. 800 Guipavasiens ont été mobilisés pendant cette guerre, 202 ont été tués. Les personnes qui souhaitent des infos sur un membre de leur famille ayant participé au conflit peuvent contacter l'Agip ».

Contact
Association guipavasienne pour l'identité et le patrimoine, tél. 02.98.20.95.63.
© Le Télégramme
 

 

Nos actualités

Informations Vie scolaire: semaine A03: du lundi 1...

 (Mis à jour le 18/09/18)
 Si le document sur lequel vous cliquez ne s'ouvrait pas, vérifiez dans vos téléchargements! site est mis à jour fréquemment, il est utile de s'y référer de ma [ ... ]

Lire la suite...
Spectacle de l'AS Artistique : échange et partage

  aint-Charles. Une planète artistique de la différenceArticle du Télégramme, 12/04/2018Mercredi 4 avril, les élèves de l'Association sportive artistique du collège Saint-Charles se so [ ... ]

Lire la suite...
En direct de Launceston Juin 2018

Jeudi28 juin : Plymouth
   Smeaton's Tower  Fish and chips, tout le monde se régale !  Au musée du Mayflower  Farewell Party and Quiz Night i 27 juin :
 A La [ ... ]

Lire la suite...